Top 5 des conférences du ConFoo Montréal 2017 pour les développeurs Web

Sites web et applications

Publié le 22 mars 2017

Top 5 des conférences du ConFoo Montréal 2017 pour les développeurs Web

Retour au blogue Temps de lecture:
12 minutes

Du 8 au 10 mars dernier avait lieu l’événement ConFoo Montréal 2017. Orientées pour les développeurs Web, plus de 155 présentations de conférenciers internationaux se sont tenues pendant l’événement. Désirant en apprendre toujours plus, notre équipe de développeurs Front-End s’est rendue sur place et a assisté à de nombreuses conférences.

Voici ce qu’ils ont pu retenir des 5 présentations qu'ils ont préférées. 

Conférence 1 : « A Crash Course in Tech Management »

Membre de l’équipe : Francis Lacourse
Conférencière : Vicky Brasseur
Sujet principal : La gestion et le leadership dans le milieu de la technologie.

  • Un bon gestionnaire doit connaître le ou les produits, l’entreprise, les compétiteurs, le budget et le marché.
  • L’organisation de rencontres, l’attitude positive et la ponctualité sont des facteurs clés.
  • Une priorité en tout temps : la communication et de la transparence :
    - Être empathique et à l’écoute en plus de rester ouvert aux interactions;
    - Éviter les ambiguïtés et mettre des objectifs clairs en place;
    - Toujours offrir un retour pertinent avec une mise en contexte;
    - Éviter les gros changements sans les tester préalablement.
    - Toujours expliquer ses décisions.
  • « Elephant in the closet » : ne pas balancer le « coding » et la gestion, soit on fait l’un ou soit on fait l’autre.

Pour plus d’informations : Lien

 

Conférence 2 : « Life of a pixel: Understanding rendering performance »

Membre de l’équipe : Christian Ross
Conférencier : Martin Splitt
Sujet principal : La performance du « render » dans un navigateur

  • La propriété CSS « will-change » ajoute un « layer » dans le DOM. 
    - Pour donner les informations aux navigateurs sur le mouvement des éléments dans une page selon les déplacements de l’utilisateur sur la page.  
  • Les keyframes animation (CSS) ne génèrent pas de « repaint ». Ils améliorent les performances.
  • Canvas VS WebGL — la performance de WebGL est 100 fois meilleure pour le framerate à cause de l’utilisation du GPU.
    - Utilise un peu plus la carte graphique que le canevas, donc sépare mieux les informations.
  • La façon de coder du CSS et du HTML peut influencer le rendement d’une page Web.
  • Peu importe la puissance d’un appareil ou d’un navigateur.
  • L’impact du développeur Front-End dans un rendement de page Web.

Pour plus d’informations : Lien 1 / Lien 2  

 

Conférence 3 : « HTML5 et la sécurité : de nouvelles préoccupations »

Membre de l’équipe : Philippe Tremblay
Conférencier : Rodolphe Rimele -  Co fondateur du site « Alsacréations »
Sujet principal : La sécurité du point de vue Front-End (ce que l’utilisateur voit et avec quoi il interagit).

  • Ce qu’il faut comprendre en 2017, c’est que les sites ne sont plus statiques comme il y a 10 ans (texte noir sur fond blanc). Il y a un nombre considérable de librairies JavaScript, de plug-in et de façon d’altérer pour avoir des intentions malveillantes. Ce n’est pas seulement du côté serveur que sont les dangers, mais autant sur le côté Front-End (ce que l’utilisateur voit). Même si les navigateurs ont beaucoup d’options de sécurité désormais, il n’y a pas assez d’avertissements par rapport aux actions de l'utilisateur. Le plus simple des clics sur une page peut vite se transformer en danger potentiel.
  • La plupart des dangers potentiels sur le Web utilisent souvent ce que les gens ne croient pas dangereux sur un site : l’interface du navigateur. Que ce soit les popups d’autorisation, la barre de navigation, le simple cadenas, la fonction « Plein écran » sur les sites sécurisés; tout peut être utilisé à l’avantage des individus mal intentionnés.
  • Malgré tous les points soulevés lors de cette conférence, personne n’est à l’abri des failles possible sur un Site Web, pas même les développeurs. Aucun outil ne peut prévenir les dangers potentiels. Le mieux qu’on peut faire est d’éduquer notre entourage à reconnaître certains dangers. En tant que développeur Front-End, il faut éduquer nos clients et usagers qui utilisent les sites Web. C’est le meilleur moyen de prévenir des situations malheureuses.
  • Danger potentiel autant pour un utilisateur que pour un développeur :
    - Vol de données (nom, adresse géolocalisation, adresse IP);
    - Key Logger (enregistre les touches appuyées sur le clavier);
    - Autofil (formulaires autoremplis peuvent dissimuler des champs cachés qui envoie plus d’informations sur l’utilisateur qui le rempli);
    - Se concentrer sur du HTML/JS et non sur des plug-ins:
    - Faire croire à l’utilisateur qu’il est sur son desktop en répliquant l’interface du navigateur;
    - Barre de navigation truquée (barre d’adresse);
    - Détourner l’usage du navigateur.

Conférence 4 :  « Les tests automatisés avec CasperJS »

Membre de l’équipe : Vivian Verswyvel
Conférencier : Jacques Berger
Sujet principal : Les tests automatisés

  • Les tests fonctionnels testent un scénario, un parcours utilisateur (par exemple: processus d’achat)
  • Dans beaucoup d’entreprises, les tests fonctionnels sont écrits par le département Assurance qualité via des outils permettant de créer des scénarios via une interface utilisateur.
    - Le problème est que ces interfaces graphiques vont écrire un programme qui se chargera de tester le scénario, mais ce programme se basera sur l’interface du site. Donc si le bouton pour ajouter au panier bouge de 20 pixels, le programme échouera parce qu’il aura cliqué à côté.
    - Des outils comme CasperJS permettent d’éviter les problèmes dus à l’utilisation d’un outil se basant sur l’interface graphique qui peut être amenée à changer.
  • Surtout utile à long terme, si on a besoin de tester souvent des scénarios.
    - Surtout dans le cadre d’une application, de Site Web avec plusieurs scénarios ou de commerces en ligne; où l’utilisateur a beaucoup d’interaction avec la page.

Conférence 5 : « HTML5 APIs You've Never Heard Of »

Membre de l’équipe : Yannick Bisaillon
Conférencier : Drew McLellan
Sujet principal : APIs HTML5

  • La communication entre Front-End et Back-End est primordiale.
  • Le Web est en constante évolution, nous avons accès à de plus en plus d’outils natifs dans le navigateur pour nous aider en tant que développeurs.
  • Voici quelques exemples des APIs (outils) mentionnés lors de la présentation:
    - Connaître le statut de la batterie de l’utilisateur;
    - Connaître l’état de la visibilité de la page (si la fenêtre du navigateur et minimisé ou pas);
    - Les notifications Web qui ouvrent la porte à plusieurs stratégies numériques. Exemple sur Facebook, on te demande si tu veux recevoir les notifications à un moment opportun.

Pour plus d’informations : Lien

Référencement : pour bien débuter
Article précédent
Référencement : pour bien débuter
5 conseils d'optimisation Google Ads : Y avez-vous pensé ?
Article suivant
5 conseils d'optimisation Google Ads : Y avez-vous pensé ?
Vous souhaitez rester à l'affut?
Vous souhaitez rester à l'affut?
S'inscrire au blogue