Fait ou fiction : Est-ce qu'il existe une « super métrique »?

Fait ou fiction : Est-ce qu'il existe une « super métrique »?

Pendant que certaines entreprises se cassent la tête à analyser une grande quantité de données, d’autres préfèrent se concentrer une seule métrique. Au premier regard, tourner toute notre attention vers une seule métrique peut sembler être un suicide entrepreneurial, mais il faut réellement s’y pencher pour comprendre son potentiel.

En ciblant la bonne métrique, les distractions inutiles sont éliminées. Ainsi, on accélère la croissance de l’entreprise tout en identifiant les enjeux.

Voici les 4 pièges à éviter cependant :

  • La « super métrique » n’est pas la combinaison d'un ensemble de métriques.

  • La « super métrique » n'est pas figée. Elle peut (et doit) évoluer dans le temps.

  • La « super métrique » ne doit pas être rangée au fond du placard une fois mise en place. Elle est utilisée en permanence.

  • La « super métrique » ne permet pas d'ignorer toutes les autres métriques. Loin de là.

Voyons-les ensemble plus en détail.

Piège n° 1 : la « super métrique » n’est pas la combinaison d'un ensemble de métriques.

Dans un monde idéal, il y aurait une métrique universelle sur laquelle chaque entreprise devrait se concentrer. Après tout, chaque entreprise vise la même chose à priori : à augmenter ses revenus. Dans la réalité, choisir cette métrique comme "super métrique" ne vous garantit pas nécessairement le succès du fait de leurs spécificités.

En effet les entreprises en ligne se basent généralement sur l’un de ces six modèles :

  • e-commerce,

  • marché à deux faces (Craigslist),

  • Software-as-a-Service (SaaS),

  • application mobile,

  • contenue générée par l’utilisateur (Reddit)

  • Les médias.

Chacun de ces modèles suit un schéma général et utilise certaines métriques pour définir et générer du succès.

Lorsque vous avez identifier à quel modèle correspond votre entreprise, vous pouvez vous y fier. Assurez-vous simplement de ne pas suivre ce modèle sans tenir compte de vos besoins spécifiques.

Piège n° 2 : la « super métrique » n'est pas figée.

Votre « super métrique » devrait vous aider à progresser vers un objectif spécifique. Si vos objectifs ne changent pas entre l’embauche de l’employé n° 3 et l’employé n° 150, quelque chose ne fonctionne pas quelque part.

Voici les cinq étapes de croissance que chaque entreprise traverse de l’idée de départ à l’introduction en bourse :

  • Empathie : Vous avez identifié un besoin sur un marché qui n’est pas (ou mal) satisfait.

  • Viralité : vous avez construit le bon produit/fonctionnalité en réponse qui attire les clients.

  • Fidélité : vous avez trouvé une solution qui convient au point où les clients sont prêts à payer et à rester avec vous.

  • Revenus : les utilisateurs et les fonctionnalités croissent de manière organique et artificielle.

  • Croissance: Vous répondez à un besoin et il est possible de faire croître votre entreprise avec des marges suffisantes.

La « super métrique » que vous choisissez devrait mesurer vos progrès vers la prochaine étape. Mais attention : la surestimation des progrès réalisés peut être préjudiciable à votre entreprise. Chaque étape s’appuie sur la croissance atteinte au stade précédent, et sauter une étape signifie que vous laissez un trou dangereux dans votre fondation.

Piège n° 3 : la « super métrique » ne doit pas être rangée au fond du placard une fois mise en place.

Il serait judicieux de choisir une mesure solide, de la mettre sur un tableau de bord et de commencer instantanément à voir les résultats. Il faut cependant un peu plus de travail que cela.

Voici 4 règles de base à suivre pour vous aider à choisir la meilleure métrique pour votre entreprise.

  • Est-ce un taux ou un ratio? Les valeurs absolues ou cumulatives donnent moins d'information. Par exemple, le nombre de nouveaux utilisateurs ajoutés par jour offre plus d’informations sur la croissance que le nombre total d'utilisateurs.

  • Est-il comparé à d’autres périodes, sites ou segments? Sans point de comparaison, votre métrique est plus difficile à saisir et ne permet pas de démontrer la croissance.

  • Est-ce trop compliqué? Votre « super métrique » devrait être simple, sinon vous ne vous en souviendrez pas et n’en discuterez pas.

  • Cela changera-t-il votre comportement? Les changements observés de la « super métrique » doivent entraîner des changements de comportement. Mieux encore, vous devriez déterminer ce que sera le changement avant de commencer à collecter les données.

Une fois que vous avez choisi votre « super métrique », vous devez systématiquement la réévaluer. Est-ce qu'elle change la façon dont vous et votre équipe travaillez? Est-ce qu'elle vous aide à progresser? Non ? Il est temps de choisir une nouvelle métrique!

Piège n° 4 : la « super métrique » ne permet pas d'ignorer toutes les autres métriques.

Un aspect attrayant de la « super métrique » est son apparent minimalisme. Après tout, essayer de suivre des centaines de points de données est accablant et il est facile d’être attiré par ce concept d'une seule et unique métrique.

Cependant, vos données ne fonctionnent pas dans le vide. Elles sont connectées de mille façons différentes, avec beaucoup de boutons, de leviers et d’aiguilles en mouvement. Vous avez besoin de visibilité sur d’autres métriques pour bien comprendre le contexte général. Lorsqu’elle change, vous devez pouvoir analyser ce qui a causé le changement, ce qui peut être difficile si vous ne suivez pas une variété d’autres métriques.

La « super métrique » vous permet de vous concentre à un seul endroit. Cela ne veut cependant pas dire que vous devez fermer les yeux sur tout le reste.

Est-ce que la « super métrique » en vaut la peine au final?

La « super métrique » peut demander du travail, mais son apport est énorme.

La « super métrique » vous permet de ne pas vous éparpiller et de vous concentrer sur ce qui compte le plus dans votre entreprise. Elle vous permet de définir des objectifs clairs et distincts afin que vous puissiez prioriser et aligner vos efforts. Elle permet également à toute l’équipe de se réunir facilement autour d'un objectif commun.

Pour cette raison, votre « super métrique » peut changer la culture de votre entreprise en associant votre équipe et en les encourageant à expérimenter. Lorsque chacun travaille pour atteindre un même but, chaque individu est inspiré pour essayer de nouvelles choses. Bien que certaines expériences puissent échouer, ces échecs deviennent une expérience d’apprentissage précieuse qui inspire de nouvelles innovations. Votre équipe devient un moteur qui continue générant un succès perpétuel.

À mon avis, prendre le temps d’identifier votre « super métrique » est une excellente manière de structurer votre travail et d'atteindre votre objectif d’affaires.

Votre « super métrique » sur un tableau de bord de données

Vous souhaitez vous concentrer sur votre « super métrique », rien de plus facile : ajoutez-la dans un tableau de bord de données! Avec l’aide de nos tableaux de bord, vous avez une visibilité puissante et détaillée de vos métriques et pouvez facilement mettre en évidence votre « super métrique ».


Avec ces données stratégiques, vous motivez vos troupes qui voient le résultat de leurs efforts live sur le tableau de bord. Elles sont ainsi tentées d'en faire toujours plus. Vous augmentez ainsi rapidement la croissance de votre entreprise tout en maximisant votre travail. Contactez-nous pour avoir plus d’informations sur les métriques et les tableaux de bord, un spécialiste de notre équipe se fera un plaisir de vous aider.

WooCommerce vs Shopify : Quelle solution de commerce électronique choisir?
Article précédent
WooCommerce vs Shopify : Quelle solution de commerce électronique choisir?
Marketing RH : Comment joindre le Inbound au recrutement?
Article suivant
Marketing RH : Comment joindre le Inbound au recrutement?
Vous souhaitez rester à l'affut?
Vous souhaitez rester à l'affut?
S'inscrire au blogue