Comment optimiser votre site Web pour développer vos affaires en ligne

Commerce électronique

Publié le 20 juin 2017

Comment optimiser votre site Web pour développer vos affaires en ligne

Retour au blogue Temps de lecture:
6 minutes

La création d’un site Web pour une entreprise demande sans contredit une planification importante. Cette dernière doit permettre au nouveau site Web d’atteindre ses objectifs d’affaires, car tous les types de sites Web ont des objectifs d’affaires à atteindre, que ce soit un site de commerce électronique, une plateforme destinée à faire rayonner une marque, un site Web vitrine, etc. Par contre, le travail à faire ne se termine pas à la mise en ligne du site; il continue longtemps après.

Dans cet article, vous apprendrez :

  • Quoi mesurer pour analyser la performance de votre site Web;

  • Quels types d’outils sont indispensables pour optimiser votre site Web;

  • Qu’optimiser un site Web, c’est plus simple que ça n’en a l’air!


Pourquoi optimiser son site Web au jour 1 de sa mise en ligne?
Parce que les hypothèses stratégiques développées en amont du projet doivent maintenant être confirmées. Pour ce faire, il faut passer directement par les vrais utilisateurs du site Web.

Le rôle d’un conseiller numérique consiste à vous aider à rendre ce processus d’optimisation simple et surtout, très efficace, donc il est important de ne pas se décourager. Gardez l’exemple des meilleurs en tête : les entreprises bénéficiant des plus grosses parts de marchés sur le Web sont constamment en mode test et optimisation. Elles ne laissent rien au hasard!

Alors, que faire? Comment faire? Quels outils utiliser? Dans quel objectif? Voici quelques réponses.


Développez d’abord un plan d’optimisation

Quels sont vos objectifs d’affaires sur le Web? Qu’est-ce qui doit être optimisé en premier pour atteindre ses objectifs? Que faire une fois les données recueillies?

Il y a plusieurs autres questions à se poser avant de définir le plan d’optimisation. L’idée ici est de définir l’ordre d’importance des différentes actions à prendre.

  • Envisagez quelques scénarios différents et élaborez une stratégie sous forme de plan d’optimisation sur 12 mois.

  • Révisez-le souvent, référez-vous à ce plan chaque fois que vous vous questionnez.

  • Bonifiez-le, mais gardez le cap!

Si votre entreprise n’a pas encore défini ses objectifs, je vous invite à consulter les articles relatifs à l’intelligence d’affaires (BI) rédigés par mon collègue Alexandre Bisaillon.


L’outil de heat map

Un heat map (carte thermique en français) permet de visualiser ce que les gens font avec leur souris dans le site Web. Les données sont analysées et présentées dans une couche superposée à la page de votre site indiquant la présence de zones de chaleur. Les zones les plus chaudes représentent les zones les plus survolées/cliquées par le curseur de la souris de l'utilisateur.

L’analyse d’une représentation heat map permettra de visualiser si des zones dans une page donnée sont moins survolées, donc moins intéressantes pour l’utilisateur. Les données représentent l’utilisation réelle de votre site, et permettent ainsi de déplacer certains blocs, liens, images, etc. Tout cela dans le but d’offrir du contenu pertinent à l’utilisateur, et ainsi garder le cap sur les objectifs à atteindre.


L’outil de tests A/B

Voilà un outil incontournable pour bien optimiser votre site Web.

Parfois, de simples petits changements à vos yeux peuvent faire toute la différence pour l’utilisateur. En ce sens, l’idée est de comparer deux versions d’un seul élément dans une page et de mesurer les données de conversion de chaque version. Il est possible de comparer deux versions de pratiquement tous les éléments d’une page : contenu, libellé d’un bouton, image, couleur, titre, etc.

Il faut faire la distinction entre les outils de tests multivariables et les outils de tests A/B. Le premier permet de mesurer plusieurs variantes simultanément, alors que le deuxième comparera seulement un seul élément. Nous recommandons l’utilisation d’outil de tests multivariables (plusieurs versions différentes de pages) pour les sites Web bénéficiant d’un haut volume de trafic. Si ce n’est pas votre cas, il est préférable de focaliser sur une série de tests A/B.


L’outil de suivi des données

Le plus connu : Google Analytics.

Avec cet outil, vous devez avoir un oeil sur l’outil et vous assurer de faire une bonne lecture des données qui s’y trouvent. Google Analytics permet d’avoir une vue d’ensemble de l’activité sur votre site Web. Cela vous permet de suivre les rapports d’achalandage, de commerce électronique (le cas échéant), de démographie et de contenu.

Même si vous utilisez plusieurs outils pour optimiser votre site Web, ne passez pas à côté de la configuration d’objectifs. Elle permet de mesurer plusieurs objectifs, aussi petits soient-ils. Est-ce que les utilisateurs du site Web visitent une page critique? Ont-ils passé un certain temps à faire la lecture d’une page? Ont-ils rempli un formulaire en ligne? Ont-ils cliqué sur le lien de la carte géographique? Ont-ils téléchargé un rapport disponible sur votre site? Ont-ils vu l’entièreté de la page? Ne vous limitez pas sur le genre d’objectifs à mettre en place. Un bon conseiller numérique saura vous guider dans l’implantation de ceux-ci sur votre site Web.

Apprenez-en plus sur la donnée du taux de rebond >


L’outil de suivi des appels

Encore peu utilisé, l’outil de suivi des appels est un autre incontournable. Il permet de mesurer le volume d’appel reçu à la suite d’une visite sur votre site Web. L’outil est simple à intégrer à votre site web. Vous pourrez bien mesurer le volume d’appel que chacune de vos campagnes génère, facilitant ainsi l’optimisation de vos campagnes pour ainsi ajuster vos investissements et efforts là où ils sont réellement payants.


Tableaux de bord

Infolettres, transactions, comptabilité, inventaire, données de trafic, performances des ventes, données de ressources humaines, etc.

Votre entreprise possède surement une grande quantité d’outils accumulant des données et vous devez probablement générer des rapports à la main de façon récurrente. Ce procédé devient lourd et, surtout, il ne permet pas de prendre des décisions rapides sur la performance de votre entreprise - qu’elle soit 100 % Web ou pas.

L’utilisation de tableaux de bord permet d’avoir une vue 360 par la visualisation de l’ensemble des données critiques pour votre entreprise à un seul endroit et de les présenter de façon à en faire une lecture visuelle rapide. Les tableaux de bord permettent aux différentes équipes de votre entreprise (ventes, marketing, ressources humaines, production, etc.) d’avoir une vue d’ensemble de leur département. Le pilotage de votre entreprise devient incroyablement plus efficace.

Apprenez-en plus sur les tableaux de bord, les KPI et les métriques >


En conclusion, l’utilisation de tous ces outils combinés permettra à votre entreprise de répondre aux besoins des utilisateurs de votre site Web tout en augmentant la croissance de votre entreprise en ligne. C’est comme faire d’une pierre deux coups. Vous facilitez la vie à vos utilisateurs tout en misant sur la croissance de votre entreprise.

Comment utiliser Instagram dans sa stratégie marketing?
Article précédent
Comment utiliser Instagram dans sa stratégie marketing?
La loi antipourriel et ses conséquences possibles pour votre entreprise
Article suivant
La loi antipourriel et ses conséquences possibles pour votre entreprise
Vous souhaitez rester à l'affut?
Vous souhaitez rester à l'affut?
S'inscrire au blogue