Comment écrire pour le web
Publié le 27 avril 2011

Comment écrire pour le web

comment-ecrire-pour-le-web

La rédaction web est une écriture structurée dont le contenu est le gage de l’accessibilité de votre site. Cette écriture devra aussi vendre. Il faut donc la corriger et l’ajuster dans la logique du retour sur investissement. Satisfaire à la fois ses visiteurs et les moteurs de recherche n’est pas une tâche facile pour le rédacteur web. Il faut publier pour être lisible et visible sur la toile.

Ecrire pour le web revient à optimiser à la fois, l’article présenté au lecteur et la structure de chaque page du site pour les moteurs. Tel est donc l’objectif de la rédaction web : fournir le texte permettant au lecteur d’accéder à ce qu’il cherche et au moteur dans le but de le référencer efficacement. Voici les grandes règles à retenir qui vous permettent de fournir un contenu attractif, efficace et garant de l’image de votre entreprise sur le web :

Analyser ses mots-clés

Avant de commencer la rédaction web, il faut toujours analyser des mots-clés sur lesquels se faire référencer de façon pertinente. Tel que mentionné auparavant, choisissez avec beaucoup de soin les titres et les liens. Si le lecteur ne trouve pas dans ces zones les mots-clés qui correspondent à sa recherche, l’ensemble du contenu risque d’être ignoré et le lecteur quittera le site.

La répartition des mots-clés doit se faire comme suit :

  • dans le titre;
  • dans la première phrase
  • dans le paragraphe
  • dans la dernière phrase

Ne pas oublier aussi l’optimisation d’autres facteurs tels que les URL et la balise Meta description qui permettent d’améliorer votre positionnement dans le résultat des moteurs de recherche.

Livrer l’essentiel

Rappelez-vous de passer d’une information centrée sur votre « organisation » à une information centrée sur l'« utilisateur ». Après avoir construit votre architecture de l’information en fonction de votre internaute, il est temps de penser comment présenter la page de sorte qu’elle soit lue. Concentrez votre attention sur les « zones chaudes » qui ont plus de poids que d’autres, comme les titres, les sous-titres, le chapeau, les liens et le premier tiers des premières phrases.

Livrer l’essentiel en premier consiste à se mettre dans la peau de l’internaute et se poser les questions suivantes : qui, quoi, quand, où, comment, pourquoi. Injectez les mots-clés qui retiendront l’attention de l’utilisateur et des moteurs. Procédez à donner à l’utilisateur ce qu’il veut chercher à travers un texte concis et sans redondance, des phrases simples et courtes, et une présentation homogène.

Faciliter la lecture en ligne

Testez toujours l’affichage de vos textes et pensez à structurer vos pages. Vous pouvez, par exemple, analyser la longueur de vos phrases, le nombre de paragraphes et le nombre de phrases par paragraphe en vous rendant dur le site Readability.info. Cela vous permettra d’améliorer la lisibilité de vos pages. Optez pour un fond clair et une typographie de couleur foncée. Choisissez des polices universelles de type Verdana et Arial qui sont plus lisibles sur écran. Alignez au fer à gauche plutôt que justifier. Cet alignement « en escalier » permet le parcours rapide grâce au découpage en forme de pointes qui accrochent le regard du lecteur.

Insérer du multimédia et des images

Rappelez-vous que la dimension multimédia doit représenter une valeur ajoutée à votre site et non pas un effet de mode ou parce que la concurrence l’a utilisée. Par exemple, le multimédia se justifie dans des cas pour expliquer le fonctionnement d’une machine ou proposer une formation en ligne. Il faut, dans tous les cas, que le multimédia soit utile, utilisable et accessible en vue d’enrichir l’expérience utilisateur.

L’image doit aussi avoir une réelle valeur ajoutée. Dans de nombreux cas, mieux vaut proposer un schéma que des explications techniques et des discours trop longs. Choisissez des photos nettes, claires et de bonne qualité. Faites appel à un photographe ou un graphiste professionnel pour construire votre image de marque.

Atteindre les objectifs du site

De quelle façon la rédaction web va-t-elle servir vos objectifs ? L’écriture doit amener l’utilisateur à agir : par exemple, un achat ou une inscription à une info-lettre. L’écriture devrait donc ultimement permettre de convertir votre visiteur en client. N’oubliez pas d’adopter une attitude positive sur chaque page de votre site. Soyez proche du lecteur et montrez lui que ses problèmes et ses attentes sont compris. Soyez honnête et crédible et proposez un contenu qui inspire confiance (nom de domaine, références, garantie en matière de sécurité de paiement, etc.).

Evaluer le contenu

Testez votre contenu afin d’effectuer les corrections nécessaires et gagner en efficacité. Le taux de conversion, les ventes, le nombre de visites, les page vues et le taux de rebond sont des données mesurables efficaces.
Un outil gratuit comme Google Analytics vous permet de suivre l’évolution de votre site et de voir l'évolution de vos mesures de performances.

En résumé, pensez toujours à optimiser vos contenus tant auprès des lecteurs que des moteurs de recherche. Rappelez-vous que contenu et référencement sont liés comme deux doigts de la main.

Référencement : pour bien débuter
Article précédent
Référencement : pour bien débuter
5 conseils d'optimisation Google Ads : Y avez-vous pensé ?
Article suivant
5 conseils d'optimisation Google Ads : Y avez-vous pensé ?
Vous souhaitez rester à l'affut?
Vous souhaitez rester à l'affut?
S'inscrire au blogue