5 conseils pour bien choisir sa solution d’intelligence d’affaires

Affaires électroniques

Publié le 28 juin 2017

5 conseils pour bien choisir sa solution d’intelligence d’affaires

Retour au blogue Temps de lecture:
5 minutes

L’achat de solutions d’intelligence d’affaires et d’analyse (BI) a évolué depuis les dernières années. Traditionnellement, les fournisseurs n’offraient pas de « preuve de concept » (PDC, proof of concept en anglais) au cours du processus d’achat et, quand un fournisseur en offrait un, il fallait souvent attendre des mois pour y avoir accès et dépenser une grosse somme d’argent pour le lancer.

Aujourd’hui, une preuve de concept est une étape critique et obligatoire dans le choix d’une solution d'intelligence d'affaires (BI) et tous les fournisseurs respectables en offrent une. Par contre, celles-ci peuvent encore aller terriblement mal, principalement en raison du désalignement des intérêts entre vendeur et acheteur en regard de la PDC.

Comme acheteur, votre objectif pour une preuve de concept est d’opter pour le bon choix de solution et de réduire les risques. L’objectif du vendeur est de perdre le moins de temps et d’efforts possible pour vous aider à le faire. Ce désalignement des intérêts entraîne souvent une mauvaise sélection des produits et génère un coût plus élevé qu'anticipé. 

Pour garder le cap et faire de l'exercice un succès, suivez ces 5 conseils qui vous mettront sur la bonne voie pour la suite.

1. Une preuve de concept qui n’utilise pas vos propres données ne prouve rien

Du point de vue du vendeur, la partie la plus difficile d’une preuve de concept est de se familiariser avec l’ensemble des données de l’acheteur et de faire face aux défis uniques de ces données.

Par conséquent, la plupart des fournisseurs tenteront de limiter la portée de la PDC en réduisant la portée des sources de données impliquées, en réduisant les données, en utilisant des échantillonnages au lieu de vos propres données, et ainsi de suite.

Comme vos problèmes de données uniques représentent 80 % des défis techniques auxquels vous serez confronté tout au long de votre déploiement, prendre des raccourcis à ce moment signifie vraiment que la preuve de concept du fournisseur n’a rien prouvé.

2. Ne vous laissez pas distraire par de beaux visuels

La visualisation des données est importante, mais la plus grande erreur des acheteurs est de juger le produit en se basant sur les exemples de tableau de bord de son site Web ou présentés lors d’une simple rencontre. Avec les logiciels de visualisation, un vendeur peut facilement séduire avec de ces jolis graphiques.

Le véritable défi est de personnaliser ces tableaux de bord selon vos besoins et d’y afficher vos propres données. Cette partie peut prendre des mois à la plupart des vendeurs et peut finir par manger un pourcentage important de votre budget. Si un fournisseur ne peut pas obtenir vos propres données pour les afficher de manière dynamique et créative en quelques jours, vous devriez probablement aller voir ailleurs.

3. Voir plus loin que le moment présent en tenant compte du futur

La plupart des fournisseurs insistent pour que vous définissiez vos exigences très clairement afin d’assurer le succès d’un projet de toute portée; preuve de concept ou autre. Par contre, peu importe qui vous êtes ou quelle expérience vous avez — il est presque impossible de savoir à l’avance ce que vos besoins futurs seront.

Les exigences en intelligence d'affaires ont tendance à être très dynamiques parce que les entreprises changent fréquemment et les utilisateurs sont constamment en train d’ajuster et préciser leurs exigences. Les besoins actuels en matière de rapports seront très différents dans un an et la première analyse ne sera probablement pertinente que pour une courte période, et deviendra même obsolète.

Le meilleur conseil dans des cas comme ceux-ci est de concentrer la preuve de concept sur la capacité de répondre à ces exigences, et ce, pas seulement pour un ensemble de rapports fixes qui pourraient finir par devenir impertinents au moment où le projet se terminera.

4. Consultez vos propres professionnels de l’informatique, même s’ils ne sont pas directement impliqués

Dans de nombreuses organisations, des solutions d’analyse d’affaires sont déjà établies et dépendent fortement de l’informatique. Les professionnels, frustrés de ne pouvoir extraire rapidement et indépendamment des données pertinentes, recherchent des solutions BI qui les coupent complètement de la boucle, leur donnant ainsi la possibilité de gérer leurs propres processus d’analyse indépendamment.

Néanmoins, il est vivement recommandé de consulter les professionnels de l’informatique de votre organisation sur des sujets qui leur sont plus familiers : évolutivité, cycles d’intégration, etc. Rappelez-vous, le vendeur n’a aucun intérêt réel à partager les questions qui peuvent faire échouer le succès de tout projet bien intentionné.

5. Prendre le temps de discuter

Une équipe engagée qui veut réellement votre succès et pas seulement votre argent sera à l’écoute de vos besoins. Elle prendra le temps de comprendre le fonctionnement et l’évolution de votre entreprise et vous posera des questions concernant vos besoins et vos objectifs. Comme dit le dicton : « le temps c’est de l’argent », donc si une entreprise s’assoit avec vous pour discuter c’est qu’elle a réellement à coeur le bien-être de ses clients et qu’elle fera tout pour vous envoyer dans la bonne direction. Une entreprise qui communique c’est une entreprise avec de bonnes bases et un sens du professionnalisme.


Avec ces 5 conseils à l’esprit, vous êtes maintenant équipé pour sélectionner un fournisseur qui ne sera pas seulement là pour vous tout au long de l'élaboration de la preuve de concept, mais travaillera avec vous, peu importe vos besoins en solutions d’intelligence d’affaires et d’analyse.

Vous souhaitez passer à l’action? Faites comme nos clients et laissez-nous vous accompagner dans votre croissance.

Vous avez aimé cet article?

Partager cet article

6 étapes pour devenir un expert en rédaction
Article précédent
6 étapes pour devenir un expert en rédaction
Dans les prochaines secondes, vous allez cliquer sur ce texte et je vous explique pourquoi!
Article suivant
Dans les prochaines secondes, vous allez cliquer sur ce texte et je vous explique pourquoi!
Vous souhaitez rester à l'affut?
Vous souhaitez rester à l'affut?
S'inscrire au blogue
Posez nous votre question !

Il nous fera plaisir d'y répondre dans les plus brefs délais.

    Assistant

    Une question?