<img height="1" width="1" alt="" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=965201890157117&amp;ev=PixelInitialized">

Dans une ère où l’on peut pratiquement tout acheter sur internet, les entreprises d’ici demeurent frileuses quand vient le temps de développer le commerce en ligne.

Récemment, l’enquête du Cefrio Indice du commerce électronique au Québec – Volet entreprises 2015, nous apprenait que seulement 12 % des entreprises québécoises des secteurs du commerce de détail, de gros, ainsi que des secteurs manufacturiers et des services vendent leurs produits ou services en ligne. Pourtant, celles qui ont investi dans cette direction y ont trouvé de nombreux bénéfices. Voici donc cinq bonnes raisons d’adopter le commerce électronique pour votre entreprise, dès maintenant!

commerce électronique québec


1. Plus de ventes

Plus de la moitié des compagnies qui ne vendent pas sur la toile croit que leurs produits ou services ne se prêtent pas au commerce électronique. Pourtant, l’expérience des entreprises sondées par l’enquête du Cefrio et qui font des affaires en ligne, a démontré qu’il est possible de tout vendre sur internet, qu’il s’agisse de biens de consommation, de voyages, de soins, de services spécialisés et plus encore. De plus, 77 % de ces entreprises ont vu leurs ventes augmenter en rendant leurs produits et services accessibles aux consommateurs en ligne. Voilà une bonne raison de passer à l’acte!

Puisque peu d’entreprises d’ici ont pris le virage de la vente en ligne, c’est le moment idéal pour vous de vous démarquer sur la toile par rapport à vos compétiteurs. Selon la Banque de développement du Canada, dans son guide publié à l’intention des entrepreneurs, « près de la moitié de l’argent dépensé en ligne par les Canadiens va à des entreprises étrangères, surtout américaines. » Pourtant, si les consommateurs canadiens trouvaient la même offre de produits et services en ligne de la part des entreprises canadiennes, ils seraient moins tentés d’aller dépenser leur argent ailleurs et préféreraient les avantages qu’offrent l’achat chez une compagnie d’ici: service offert dans les deux langues, aucuns délais ou frais de douane, rapidité du transport, transactions en dollars canadiens, et j’en passe! Misez sur ces avantages et vous pourrez conquérir un marché qui n’attend que vous!

2. Plus de clients

Pour les entreprises qui ont ouvert leurs portes au commerce électronique, le succès s’est aussi traduit par une augmentation du nombre de clients. Mille et une raisons peuvent rendre l’accès difficile à un commerçant ayant pignon sur rue, telles que la distance physique ou les heures d’ouverture limitées. En ouvrant leur boutique en ligne, près des trois quarts des entreprises visées par l’enquête du Cefrio ont noté une augmentation du nombre de clients, mais aussi un élargissement géographique de la clientèle. Les analystes de l’enquête, Jacques Nantel, professeur titulaire au département de marketing de HEC Montréal et Mia Homsy, directrice générale à l’Institut du Québec recommandent aux entreprises québécoises d’élargir leur marché et de viser davantage les clients hors Québec. 

Ainsi, dès que vous développez le commerce en ligne de votre compagnie, pensez déjà à vos différentes solutions de transport et service à la clientèle pour répondre à vos clients les plus éloignés.

3. Plus rapide et plus efficace

Pour plus de la moitié des entreprises, passer au commerce électronique a entraîné une réduction du temps de commercialisation et parfois même une réduction des coûts. En effet, lorsque le consommateur achète en ligne, sa commande est immédiatement transmise à la production, sans intermédiaire. En limitant les étapes du processus, on réduit le temps, et les dépenses! Il ne serait pas étonnant de constater que certains clients voient leur commande en ligne livrée avant même qu’ils n’aient eu le temps de se déplacer pour faire leur achat!

4. Plus de visibilité

En ouvrant leur boutique en ligne, 10 % des entreprises ont remarqué une amélioration de la visibilité de leur compagnie. Pour décupler l’effet du commerce électronique, les entreprises devraient aussi combiner ce changement à une stratégie active sur les médias sociaux afin de se faire connaître, développer une image de marque et échanger avec les clients. Il ne faut absolument pas prendre cet aspect à la légère parce qu’une bonne stratégie vous attirera plus que des simples visiteurs, elle vous apportera des futurs acheteurs et ambassadeurs de votre marque!

De plus, dans votre plan de développement, consacrez une part de votre budget à la promotion de votre site internet, mais aussi de votre page et de vos publications sur les médias sociaux. En effet, les publications payantes sur Facebook par exemple, sont très flexibles et permettent de cibler des clients potentiels de manière très précise en fonction de leur sexe, leur âge, mais aussi leur lieu de résidence et leurs champs d’intérêt.

Pour bien planifier votre arrivée sur le web et développer une stratégie solide, référez-vous à une équipe d’experts, comme l’équipe de Globalia, qui saura vous garantir des résultats!

5. Mieux connaître son client

Enfin, un commerce en ligne permet à une entreprise de mieux connaître et comprendre ses clients. Toujours selon l’enquête du Cefrio, 90 % des entreprises québécoises ont déjà un site web informationnel. Toutefois, la vente en ligne leur permettrait de récolter des informations beaucoup plus précises sur leurs visiteurs. Elles pourraient, par exemple, déterminer la proportion de visiteurs qui se sont transformés en acheteurs ou encore, la quantité de paniers d’achats abandonnés ainsi que leur contenu. Les mêmes articles sont-ils toujours abandonnés? Est-ce toujours au moment de payer la livraison que les acheteurs se désistent? Avec des informations aussi précises, il est plus facile de s’ajuster aux besoins et aux attentes de sa clientèle pour concrétiser les ventes.

Toute cette planification vous donne mal à la tête? Soyez rassurés, il existe dorénavant des outils simples d’utilisation et ultra performants d’automatisation marketing qui pourront vous aider à toutes les étapes de votre stratégie de vente en ligne. Ces outils tout-en-un, comme Hubspot, Marketo ou Oracle pour ne nommer que ceux-là, vous permettront de suivre et d’apprendre à connaître chaque visiteur sur votre site et agir efficacement pour les engager et les convertir en acheteurs.

 

En somme, les commerçants québécois, qu’ils offrent des biens ou des services, adressés aux particuliers ou aux entreprises ont tout à gagner à développer le commerce électronique. Certes, ce changement majeur nécessite des investissements importants et une stratégie calculée. Sachez qu’à l’aide d’une équipe d’experts, votre entreprise pourra prendre ce virage technologique afin de mettre en valeur la qualité et l’unicité de tout ce qu’elle a à offrir.

 

New Call-to-action

Lire l'article suivant : Outils de workflows: Faites évoluer vos leads grâce à HubSpot

Ces articles pourraient vous intéresser...